Calcul des frais de notaire : Guide et méthode

Un achat immobilier ou une construction implique nécessairement une visite chez le notaire. Mais une légende tenace prétend que cette démarche serait très coûteuse. Mais est-ce vraiment le cas ? Quels sont les frais de notaire et comment les estimer ?

Soyons clairs, ce n’est pas le notaire qui fixe le montant de ces frais. C’est l’État qui en décide, selon un barème précis et réglementé. À titre d’exemple, si vous devez mille euros de frais de notaire, quatre-vingts pour cent de cette somme seront transférés directement dans les caisses de l’État. Ci le notaire collecte cette somme, il a pour obligation de la reverser à l’État. Les 20% restants correspondent donc aux honoraires du notaire, d’après cet exemple.

Réception des frais de notaire

Comme on l’a précisé précédemment, la majeure partie des frais de notaire que vous réglez ne va pas directement dans la poche du notaire. Voici comment se fait la distribution des frais de notaire :

  • 80% sont remis à l’État, incluant la TVA et les taxes de mutation.
  • 10% concernent les frais avancés par le notaire tels que les copies ou le recours à différents spécialistes.
  • Seuls 10% correspondent effectivement aux honoraires du notaire.

C’est ainsi que sont réparties les sommes parfois assez élevées que vous pouvez payer lors de l’achat d’un bien immobilier.

  Pourquoi l'immobilier est un excellent choix d'investissement ?

Échelle des frais de notaire

Examinons le barème des frais de notaire pour une transaction de maison ou d’appartement ancien, sachant que c’est l’Etat qui fixe le montant des frais de notaire. Dans ce contexte, nous parlons de pourcentages exonérés d’impôts.

  • 4% jusqu’à 6 500€
  • 1,65% entre 6 500€ et 17 000€
  • 1,1% entre 17 000€ et 60 000€
  • 0,825% au-delà de 60 000€

Pour l’acquisition d’un bien immobilier ancien, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, le montant total des frais de notaire est de 6% à 8% de la valeur du bien. À l’inverse, si le bien est neuf, les frais de notaire représenteront de 2% à 3% de sa valeur.

Il ressort de ces chiffres que les frais de notaire sont nettement plus bas pour l’achat d’un bien neuf que pour un bien ancien.

Vous êtes désormais plus éclairé sur le coût global des frais de notaire et sur leur fonctionnement. Vous savez également ce qu’il advient de l’argent une fois qu’il a été versé au notaire. Même si leur montant peut sembler très élevé, leur plus grande partie va effectivement à l’Etat, et non au notaire. Seuls 10% du total vont dans les poches du notaire, et ce, avant le paiement des impôts. Voilà pourquoi le montant des frais de notaire que vous risquez de payer peut paraître élevé dans certains cas.

Comment trouver son notaire ?

Le calcul des frais de notaire dépend de divers critères. De plus, notons que ces frais peuvent varier en fonction de la localisation du notaire. Par exemple, les honoraires d’un notaire à Six Fours les plages seront différents de ceux d’un notaire à Blois. Le temps nécessaire pour devenir notaire peut également avoir une incidence sur les tarifs pratiqués par les différents notaires.

  Quelle Banque Peut Racheter un Dossier de Surendettement : Découvrez les Meilleures Options

Les bénéfices de faire appel à un notaire

Exercer la profession de notaire demande une grande patience et un réel investissement. En effet, l’une des qualités essentielles du notaire est sa capacité d’écoute. Le recours aux services d’un notaire offre plusieurs avantages dans de nombreux domaines.

Par exemple, en matière de transaction immobilière, le notaire est une aide précieuse. Au-delà de son rôle dans l’achat et la vente de biens immobiliers, le notaire peut également s’acquitter des nombreuses formalités administratives liées à une entreprise. Ainsi, beaucoup d’entreprises de grande taille ont choisi d’avoir un notaire en interne.

Quand est-il nécessaire de consulter un notaire ?

Il y a des cas où le recours à un notaire est obligatoire, comme lors d’une transaction immobilière de grande ampleur. En effet, le rôle du notaire est de garantir la transaction se réalise en toute légalité.

Laisser un commentaire