Achat d’un viager : Notre avis et recommandations

Le viager est une méthode ancestrale encore peu répandue dans le domaine de l’immobilier.

Malgré ses nombreux atouts, bien des personnes hésitent à y recourir, souvent par méconnaissance ou appréhension du système.

Voici un éclairage sur les points clés de l’achat en viager.

Les modalités d’achat en viager : libre ou occupé?

Lorsqu’on se porte acquéreur d’un bien immobilier en viager libre, on peut immédiatement prendre possession du logement.

À l’opposé du viager occupé qui est plus courant, dans ce dernier, le vendeur conserve son droit d’usage et d’habitation (DUH), lui permettant de jouir du logement jusqu’à son décès.

Par conséquent, le droit de jouissance vient compléter le droit acquis par l’acheteur (la nue-propriété), rendant l’achat en viager occupé plus intéressant que l’acquisition traditionnelle de biens immobiliers.

Cependant, un de ses inconvénients est l’attente, parfois très longue, avant de jouir pleinement du bien acquis.

Les vendeurs en viager occupé semblent souvent jouir d’une longévité exceptionnelle. Certains se souviendront de l’histoire de Jeanne Calment qui avait vendu sa demeure en viager à son notaire.

Celui-ci, convaincu d’avoir fait une belle affaire sur la base de multiples indices, ne s’attendait pas à ce que sa vendeuse vive jusqu’à ses 120 ans. Ceci incomba à ses descendants la charge de poursuivre le paiement de la rente jusqu’à la mort de Jeanne.

  Banques en ligne pour interdits bancaires : lesquelles acceptent ?

Aucune dépendance à la banque grâce au viager

Un des plus gros avantages d’un achat en viager est la possibilité d’échapper à l’emprunt immobilier. Au contraire d’une vente classique où vous devez disposer du montant total du bien, un achat en viager vous permet d’éviter les prêts immobiliers.

Naturellement, l’accès à ces crédits devient souvent de plus en plus complexe à cause de plusieurs motifs, comme le faible taux d’emprunt actuel, le manque d’empressement des banques à prendre du risque, toujours guidées par une politique souvent peu motive, sans oublier leur exigence d’un taux d’endettement bas et d’apports conséquents.

En optant pour le viager, vous vous servez en quelque sorte du vendeur comme banque. Cela vous permet de dépasser le taux d’endettement recommandé de 33% ou de procéder tout simplement à un achat en espèces. Il est important de noter que le choix de l’acheteur est fait par le vendeur.

La vente en viager : profite-t-elle plus à l’acheteur ou au vendeur?

La vente en viager est un atout pour le crédirentier (vendeur) car elle lui permet de garder l’usage de son domicile et de recevoir en supplément une rente viagère, venant compléter sa pension de retraite.

Il est important de rappeler que les rentes sont établies selon une base morale prédéterminée.

En retour, l’acheteur fait l’expérience du déséquilibre entre le nombre croissant d’offres en viager et de potentiels investisseurs.

Ce qui donne une possibilité de se procurer des biens souvent précieux à des tarifs attractifs.

En outre, il est recommandé de demander l’aide d’un professionnel de l’immobilier pour bien s’orienter dans le démêlé des offres.

  Quels sont les avantages de la loi Pinel ?

Faire appel à un gestionnaire de patrimoine

Si votre objectif est de mettre en place un patrimoine par un achat en viager, c’est une première étape vers la génération de revenus issus de l’immobilier.

Cependant, même si le viager peut être lucratif, il existe d’autres formes d’investissement qu’il peut parfois être difficile de discerner sans consulter un expert du secteur comme un gestionnaire de patrimoine.

Celui-ci peut vous aider à faire des choix d’investissements les plus rentables, en tirant profit des failles du système fiscal pour optimiser vos revenus de manière profitable.

Un notaire, un conseiller d’assurance ou un gérant de portefeuille peuvent également vous aider, mais le gestionnaire de patrimoine demeure le plus avisé.

Après un examen de votre situation financière et familiale, vous évaluerez avec lui les risques auxquels vous êtes préparé à vous exposer pour maximiser les retours sur vos placements.

Il s’occupera de faire proliférer vos placements et de développer votre patrimoine jusqu’à générer des profits.

Quels types de placement sont possibles en dehors de l’immobilier?

Un gestionnaire de patrimoine ne se concentre pas uniquement sur comparaison d’actifs immobiliers.

Il gère aussi votre portefeuille boursier pour effectuer des placements astucieux. Il peut placer votre capital dans des biens tangibles comme des objets d’art pour diversifier votre patrimoine.

Il vous aidera également à diminuer vos impôts, à anticiper votre retraite, et à assurer le futur de votre patrimoine.

Vous êtes libre de lui confier l’intégrité de vos avoirs, tout en conservant la décision finale lorsque vient le temps de choisir certains placements.

Son savoir vous aidera à joindre les deux bouts et à augmenter vos revenus de manière rentable.

Laisser un commentaire