Fonctions Cognitives MBTI: Comment elles Forment votre Personnalité Unique!

Alors, vous êtes intéressé par les fonctions cognitives MBTI?

Super! Vous êtes au bon endroit. On va plonger ensemble dans le monde passionnant de la théorie des types de personnalité basée sur les travaux de Carl Jung, Isabel Briggs Myers et Katherine Cook Briggs.

Les fonctions cognitives MBTI, ou indicateur de type Myers-Briggs, sont un outil fascinant pour mieux comprendre comment nous interagissons avec le monde qui nous entoure.

Ces fonctions – pensée extravertie ou introvertie, sentiment extraverti ou introverti, sensation extravertie ou introvertie et intuition extravertie ou introvertie – déterminent nos préférences en matière d’information et de prise de décision.

Dans cet article, on va explorer chaque fonction cognitive du MBTI à tour de rôle.

Quelle est votre fonction dominante? Et auxiliaire?

Comment ces fonctions influencent-elles votre perception du monde intérieur et extérieur?

Restez avec moi pour percer les mystères des fonctions cognitives MBTI!

Les Fondements des Fonctions Cognitives MBTI

Les Fondements des Fonctions Cognitives MBTI

Quand on parle des fonctions cognitives MBTI, nous ne pouvons pas passer outre Carl Jung. Ce psychologue suisse a jeté les bases de ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de fonctions cognitives.

Sa théorie repose sur huit types différents de fonctionnement cognitif, chacun correspondant à un mode spécifique de perception et de jugement.

Ces huit fonctions se répartissent entre extraverties et introverties. Pour faire simple, une fonction extravertie est tournée vers le monde extérieur tandis qu’une fonction introvertie s’occupe plutôt du monde intérieur.

Chaque type de personnalité MBTI possède une fonction dominante et une fonction auxiliaire qui déterminent en grande partie la façon dont l’individu perçoit et interprète le monde.

Le Rôle Fondamental de Jung

Pour comprendre l’origine des fonctions cognitives du MBTI, il faut plonger dans les travaux de Carl Jung.

Son approche était basée sur quatre fonctions principales : la pensée, le sentiment, la sensation et l’intuition. Chacune d’entre elles peut être soit extravertie (tournée vers le monde externe), soit introvertie (orientée vers le monde interne).

Ainsi, selon Jung, nous avons tous accès à ces huit modes de traitement des informations mais certains sont plus développés que d’autres chez chaque individu.

L’évolution du MBTI

Lorsque Katherine Cook Briggs et sa fille Isabel Briggs Myers ont découvert les travaux de Carl Jung, elles y ont vu un potentiel énorme pour aider les gens à mieux se comprendre eux-mêmes et les autres. Elles ont donc pris ces concepts fondamentaux posés par Jung et les ont affiné pour créer le système MBTI tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Dans leur version du test MBTI , elles classent chaque personne selon quatre dimensions distinctes basées sur leurs préférences en matière de cognition :

  • Extraversion (E) ou Introversion (I)
  • Sensation (S) ou Intuition (N)
  • Pensée (T) ou Sentiment (F)
  • Jugement(J) ou Perception(P)

Et c’est ainsi qu’on obtient 16 types différents au total dans leur modèle !

C’est important aussi d’avoir en tête que même si vous êtes classifié comme un “type” particulier dans cette classification, cela n’exclut pas forcément l’utilisation des autres types cognitive! En fait c’est tout simplement votre style préféré face aux situations quotidiennes.

Alors comment ça marche ? Prenons par exemple quelqu’un qui est classifié ENTP dans la terminologie du MBTI .

La première lettre indique que la personne est plus orientée vers l’extraversion qu’envers l’introversion – elle est donc susceptible d’être sociable, énergique et orientée vers l’action. La deuxième lettre – N pour intuition – suggère que cette personne privilégie davantage les idées abstraites aux faits concrets.

Ce sont ces subtiles nuances ajoutées au travail initial effectué par Carl Jung qui font toute la richesse du modèle proposé par Briggs and Myers.

2. Les 8 Fonctions Cognitives MBTI en Détail

On plonge ensemble dans l’univers du MBTI, pour décomposer les huit fonctions cognitives et mieux cerner leurs attributs ainsi que leur impact sur la personnalité.

Sensation Extravertie [Se]

Cette fonction est tout à fait fascinante. Elle utilise nos sens pour appréhender le monde physique, capter chaque détail qui nous entoure.

Imaginez-vous marchant dans une forêt, écoutant chaque craquement de branche sous vos pieds, respirant l’odeur fraîche de la mousse et de la terre humide… Voilà comment fonctionne la Sensation Extravertie.

Sensation Introvertie [Si]

La sensation introvertie est comme un voyage dans le temps. Grâce à elle, on peut puiser dans nos expériences passées pour comprendre notre présent voire même anticiper notre futur. Étrangement rassurante n’est-ce pas ?

Le monde devient alors moins intimidant car déjà vécu.

Pensée Extravertie [Te]

La pensée extravertie est une véritable usine à idées ! Son domaine : rationaliser et mettre en place des concepts novateurs. On dirait bien qu’elle a trouvé son terrain de jeu préféré chez les personnes créatives et innovantes.

Pensée Introvertie [Ti]

Quant à elle, la pensée introvertie crée un univers où règne réflexion interne approfondie permettant ainsi d’éclaircir les prises de décisions complexes chez les individus ayant cette fonction dominante ou auxiliaire selon leur type de personnalité MBTI.

Intuition Extravertie [Ne]

L’intuition extravertie a ce pouvoir presque magique de repérer des modèles et connexions cachées dans le monde qui nous entoure. Comme si elle avait un sixième sens lui permettant d’anticiper certaines situations avant même qu’elles n’arrivent !

Intuition Introvertie [Ni]

Et voici l’intuition introvertie ! Cette capacité mystique d’anticiper et construire des systèmes complexes sans avoir besoin d’un plan détaillé ou encore des instructions précises... Un talent hors pair qui rendrait bien service dans bien des situations !

Sentiment Extraverti [Fe]

Le sentiment extraverti joue un rôle crucial dans notre relation avec autrui en facilitant compréhension des émotions des autres et création harmoniseuse de liens sociaux forts.

Sentiment Introverti [Fi]

Enfin, laissez-moi vous présenter le sentiment introverti! Une fonction cognitive interne aidant à définir nos valeurs personnelles tout en maintenant l’authenticité absolue.

Chaque personne possède ces huit fonctions cognitives mais chacune se manifeste différemment selon notre type MBTI (Myers Briggs Type Indicator).

Alors quelle est votre fonction dominante ?

Utilisation Pratique des Fonctions Cognitives MBTI

Comprendre les fonctions cognitives du MBTI (Myers Briggs Type Indicator) peut véritablement transformer votre quotidien.

En découvrant ce que signifient vraiment ces termes tels que “intuition extravertie” ou “sensation introvertie”, vous pouvez non seulement apprendre à mieux vous connaître, mais aussi à comprendre les autres de manière plus profonde.

Analyse de la Dynamique Relationnelle

L’identification des fonctions cognitives peut jouer un rôle crucial dans l’amélioration de nos relations interpersonnelles. Par exemple, si vous êtes une personne avec une “pensée extravertie” dominante, cela signifie que vous traitez les informations en fonction de leur logique externe et objective.

En revanche, si votre partenaire a une “sentiment introverti” dominant, il se fiera davantage à ses sentiments internes pour prendre des décisions. Une compréhension profonde de ces différences peut aider à éviter les malentendus et favoriser une communication plus efficace.

Gestion de Soi

Se connaître est la première étape vers le développement personnel.

Grâce au test MBTI, nous pouvons identifier notre fonction dominante et auxiliaire; c’est-à-dire nos principales façons de traiter les informations et d’interagir avec le monde qui nous entoure.

Que votre fonction dominante soit la “sensation extravertie” (focalisée sur la réalité présente et tangible) ou l’“intuition introvertie” (orientée vers le monde intérieur des idées), reconnaître vos forces et faiblesses intrinsèques peut être un atout précieux pour gérer vos défis quotidiens.

Identification des Types

Attribuer des types aux autres est loin d’être une pratique réductrice ou stéréotypée. Au contraire! Cela permet d’avoir un aperçu rapide du comportement d’une personne basé sur sa personnalité prédominante selon le MBTI.

Quelqu’un ayant par exemple une “pensée extravertie” comme fonction dominante sera probablement logique, directe et orientée vers l’action alors qu’une personne avec une “sensation introvertie” pourrait se montrer plus réservée, détailliste et axée sur l’instant présent.

C’est sûr qu’il ne faut pas considérer ces types comme absolus car chaque individu est unique. Toutefois, ils peuvent servir comme point de départ pour comprendre comment chacun pense, ressent et perçoit son environnement.

Surmonter les Défis grâce à la Compréhension des Fonctions Inférieures

Le MBTI, ou Myers Briggs Type Indicator, est un outil puissant pour comprendre votre personnalité. Il vous aide à cerner vos forces et faiblesses naturelles, en se basant sur des fonctions cognitives définies par Carl Jung.

Si vous avez déjà fait le test MBTI, vous savez probablement quel est votre type de personnalité. Mais saviez-vous que chaque type a une fonction dominante et une fonction auxiliaire ? Ces deux composantes clés peuvent vous aider à surmonter divers défis dans votre vie.

Impacts des Fonctions Inférieures

C’est ici que nous abordons les fonctions inférieures – ces aspects de notre personnalité souvent négligés qui peuvent causer bien des problèmes si on ne leur prête pas attention.

Dès lors qu’elles prennent le dessus, elles tendent à provoquer des comportements négatifs. Par exemple, un introverti avec une intuition extravertie peut avoir du mal à rester concentré sur le monde physique parce qu’il concoit constamment de nouvelles façons d’interpréter les informations du monde extérieur.

Mais ce n’est pas tout ! Une pensée extravertie non maîtrisée peut entraîner une critique excessive tandis qu’un sentiment introverti négligé pourrait rendre difficile l’expression authentique de ses sentiments.

Approches pour l’Équilibre

Alors, comment éviter ces pièges? Le secret réside dans la reconnaissance et le travail sur ces aspects négligés de notre personnalité. Cela signifie faire preuve d’une plus grande conscience de soi et pratiquer la patience avec soi-même – après tout, personne n’est parfait!

Un bon point de départ pourrait être d’identifier vos fonctions inférieures en utilisant le MBTI. Il serait ensuite utile d’explorer comment celles-ci s’expriment dans votre vie quotidienne et comment elles pourraient contribuer à certains problèmes que vous rencontrez.

Sachez aussi que même si cela semble compliqué au début, il existe toujours des moyens positifs d’utiliser chaque fonction cognitive – même celles qui sont généralement considérées comme inférieures pour votre type de personnalité!

En fin compte, comprendre les fonctions cognitives MBTI et savoir comment elles opèrent dans votre monde intérieur peut grandement faciliter votre développement personnel équilibré.

Enrichir son quotidien avec les fonctions cognitives MBTI

Les fonctions cognitives MBTI offrent une perspective unique sur notre manière de percevoir et d’interagir avec le monde qui nous entoure. Comprendre ces fonctions peut donc être extrêmement bénéfique pour enrichir notre quotidien.

Par exemple, si vous avez une fonction dominante de sensation extravertie (Se), vous pouvez développer votre capacité à apprécier pleinement les sensations et les expériences sensorielles. Prenez le temps de vous immerger dans votre environnement et de vous connecter avec les détails qui vous entourent.

De même, si vous avez une fonction dominante de pensée extravertie (Te), vous pouvez utiliser cette capacité à rationaliser et à mettre en place des concepts pour résoudre des problèmes et prendre des décisions plus efficacement. Utilisez votre logique et votre esprit analytique pour trouver des solutions pratiques.

Enfin, si vous avez une fonction dominante de sentiment extraverti (Fe), vous pouvez utiliser cette capacité à comprendre les émotions des autres pour créer des liens sociaux solides et favoriser une communication harmonieuse. Soyez attentif aux besoins et aux émotions des autres et cherchez des moyens de les soutenir.

En intégrant ces différentes fonctions cognitives dans notre quotidien, nous pouvons développer une compréhension plus profonde de nous-mêmes et des autres, ce qui peut améliorer nos relations, notre prise de décision et notre bien-être général.

  Comment recharger une cigarette électronique ? Nos astuces

Laisser un commentaire