Comment Vapoter Correctement ? Rythme & Fréquence

Vous n’êtes pas la seule personne à avoir déjà fumé des cigarettes traditionnelles et à ne pas savoir comment les utiliser correctement.

La question « Comment vaper correctement ? » est une question que beaucoup de vapoteurs débutants se posent.

Ce dispositif électronique a un mode de fonctionnement et potentiellement quelques choix de réglage, mais comme nous le verrons, la vape donnera des résultats sensiblement différents de ceux d’une cigarette traditionnelle, même si ces réglages restent inchangés.

Je vous propose d’aborder la question du rythme car nombre de nouveaux vapoteurs s’interrogent sur leur consommation de liquide ou sur le fait qu’ils ont du mal à s’éloigner de leur cigarette électronique.

Une cigarette classique se commence avec un briquet et se termine quand vos doigts commencent à chauffer pour les plus téméraires. Chaque fumeur choisira alors ensuite quand il doit se rallumer la cigarette suivante. C’est votre rythme de fumeur et celui-ci fonctionnera sous un principe de cycle.

Le temps de combustion de votre cigarette est limité, cela vous oblige à vous adapter à ce paramètre. Là où la nicotine est pernicieuse, c’est que ce système de cycle lui convient parfaitement.

Lors de la combustion, cette nicotine atteindra très vite les récepteurs nicotiniques. Cela a réellement un effet de shoot quasi immédiat et satisfaisant car stimulant. Et lors de la baisse du taux de nicotine, qui arrive elle aussi assez vite après votre cigarette, c’est l’effet apaisant qui s’installe.

Votre dépendance moyenne au tabac se trouve donc plus ou moins au milieu de ces cycles qui ressemblent à des montagnes russes car certains ont vite besoin de relancer la machine et d’autres acceptent d’espacer davantage leur cigarette.

Comprendre le rythme de consommation des cigarettes classiques

Même pour les plus petits modèles, une cigarette électronique a une durée de vie de batterie considérablement plus longue, et un vapoteur débutant devient rapidement frustré lorsqu’il découvre qu’il a vapé pendant plus d’une heure et qu’il est peut-être temps d’arrêter car l’influence de la nicotine se fait de plus en plus sentir. Même pour les petits modèles, une cigarette électronique dispose d’une autonomie beaucoup plus longue.

  Pierre de Lune : Propriétés Magiques et Entretien

C’est donc vous qui allez devoir déterminer à quel rythme vous allez vaper.Une cigarette traditionnelle ne peut fournir qu’un nombre limité de bouffées à la fois, alors que votre toute nouvelle cigarette électronique peut en fournir un nombre presque infini.

On estime en effet qu’une cigarette classique se consomme en 15 à 20 bouffées et cependant 5 à 7 minutes, l’autonomie en liquide et en batterie de votre cigarette électronique est bien supérieure.

Dans les premières phases, les vapoteurs suivent généralement le rythme auquel ils sont habitués. Ces pauses que vous faites tout au long de la journée, la fameuse pause-clop, ont certainement un effet sur le rythme que vous suivez.

En revanche, la vitesse à laquelle la nicotine est absorbée par une cigarette électronique est différente. Elle se déplace à un rythme assez tranquille. Le côté qui concerne le tir instantané est moins marqué.

Cela ne vous empêchera pas heureusement de vous saturer en nicotine mais cela pourra prendre un peu plus de temps.

Il est donc fréquent que les vapoteurs changent progressivement de rythme et se mettent à vaper de façon plus continue.

Adapter son rythme de vapotage et choisir le bon taux de nicotine

comment vapoter et a quelle fréquence

Les bouffées sont un peu plus espacées mais deviennent régulières. Cette régularité permet de maintenir un taux de nicotine suffisant pour éviter le manque et l’alternance stimulation-apaisement à juste une amplitude plus faible.

Je vous rappelle que votre corps vous signalera tout abus de nicotine. Il n’y a donc pas de risque de surdosage. Il n’y a pas un bon ou un mauvais rythme, il faut juste adapter son taux de nicotine à son rythme de vapotage.

  Quelle est la meilleure manière de consommer de la résine de CBD ?

Votre disponibilité à pouvoir vaper librement va évidemment fortement influencer ce rythme mais heureusement avec la vape tout est adaptable.

Si rapidement vous vous rendez compte que vous souhaitez garder le rythme proche d’une cigarette classique, votre taux de nicotine devra alors rester assez élevé voire être augmenté et les liquides au sel de nicotine permettent par exemple des taux très élevés.

Beaucoup de vapoteurs vont eux préférer si cela est possible, vaper de manière plus régulière.

Généralement cette régularité vous fait augmenter votre consommation de liquide sur une journée.

Ne soyez donc pas surpris.

Il peut par contre être plus confortable de baisser légèrement votre taux de nicotine afin de pouvoir vaper plus souvent. Attention cependant à ces changements de taux de nicotine. Il ne faudra surtout pas baisser le taux de nicotine de vos liquides si vous continuez à fumer des cigarettes classiques à côté.

Conseils pour une transition réussie vers la vape et la réduction de la dépendance à la nicotine

Lorsque l’on fume une cigarette classique, on est capable de manière inconsciente de modifier la quantité de nicotine que l’on absorbe.

On réduit son inhalation, on garde moins longtemps la fumée en bouche. On peut facilement s’en rendre compte avec les fumeurs qui lors de soirées fument parfois des quantités impressionnantes de cigarettes et cela sans se saturer en nicotine, tout juste un bon mal de gorge le lendemain.

Donc si vous baissez votre taux de nicotine sur vos liquides, vous adapterez vraisemblablement votre façon de fumer vos cigarettes classiques et ces dernières seront très difficiles à supprimer.

Si vous souhaitez par exemple arrêter toute dépendance à la nicotine, je vous conseille vivement de valider dans un premier temps le passage à la vape, ce qui voudra dire que vous avez trouvé un rythme et un taux de nicotine qui vous permet de ne plus toucher une cigarette classique. Vous pourrez ensuite diminuer votre taux de nicotine sur vos liquides.

Enfin dernier conseil, gardez à l’esprit qu’un changement de matériel pourra modifier ce rythme ou vous obliger à changer de taux sur vos liquides car chaque cigarette électronique a une consommation de liquide propre.

Laisser un commentaire